La blessure de l’arbitre Arnaud Gabas plus grave que prévue

13/02/2017

La blessure de l’arbitre Arnaud Gabas plus grave que prévue

Malheureusement pour lui, le juge-arbitre Arnaud Gabas qui était en charge lors du match Canada-Royaume-Uni des phases éliminatoires de la Coupe Davis 2017, et qui avait reçu une balle en plein œil suite à un coup de sang d’un joueur, a vu le diagnostic de sa blessure être rejugé plus préoccupant qu’après l’accident et a dû être opéré ce samedi 11 février.

Rappelez-vous dimanche 5 février dernier, le jeune joueur Canadien de 17 ans, Denis Shapovalov, énervé de perdre son service alors que son adversaire parvenait à faire le break sur le premier jeu du troisième set de la partie, avait volontairement frappé une balle assez forte, sans prendre garde à la direction dans laquelle il tirait. Or la balle était malencontreusement allé frapper le juge-arbitre en plein œil, lui assénant un coup brutal sur cette partie sensible du visage.

La force du coup reçu avait choqué toute l’assemblée présente, le match immédiatement interrompu, et l’arbitre de chaise, sonné, n’avait eu d’autre choix que de sanctionner ce geste et son auteur, Denis Shapovalov, d’une disqualification directe, éliminant par la même occasion l’équipe du Canada.

L’arbitre contraint d’être opéré

Après sa disqualification et l’élimination de son équipe, le Canadien de 17 ans s’était vu écopé d’une amende de la Fédération Internationale de Tennis d’un montant de 7000 dollars.

Toutefois, le pire a été évité par chance, alors que le juge-arbitre, dans les jours suivants sa blessure a vu son diagnostic empirer et lui imposer une opération au niveau du plancher orbital, touché par une fracture causée par l’accident.

L’opération s’est bien déroulée et les capacités visuelles d’Arnaud Gabas ne seront pas diminuées. À l’heure actuelle, il sera toutefois incapable de servir à plusieurs rencontres internationales de tennis dont le tournoi Open13 de Marseille à la fin février prochain ou encore l’Open de Miami en avril.

Ces tournois seront relayés pour les parieurs par des bookmakers comme Parions Sport ou Zebet.

Posté par Raphaël DUMONT le 13/02/2017

Laisser un commentaire

Captcha image