La double attribution des Jeux Olympiques n’est plus qu’à un vote de sa concrétisation

15/06/2017

La double attribution des Jeux Olympiques n’est plus qu’à un vote de sa concrétisation

Murmurée au mois de mars 2017, la possible adoption du projet de double attribution des Jeux Olympiques de 2024 et 2028 a été adoptée il y a quelques jours par le comité exécutif du CIO, et sa concrétisation dépend désormais simplement d’un vote de tous les membres du Comité International Olympique.

Deux autres rumeurs ont récemment chamboulé le suspense qui émane de la décision du CIO quant à la désignation de la ville qui accueillera les JO 2024 ; à savoir l’annonce d’une possible anticipation de la date à laquelle sera rendue publique l’attribution de l’édition de 2024, ainsi que la déclaration du président du comité de candidature de Los Angeles, annonçant « Ce n'est pas maintenant ou jamais ».

D’une part, on saura donc peut-être avant Septembre 2017 si c’est Paris ou LA qui aura l’honneur et la chance d’organiser les Jeux Olympiques 2024.

D’autre part, il semble que la ville de Los Angeles, d’abord fermée à l’idée de reporter sa candidature à 2028, soit désormais ouverte à l’idée de devoir repousser sa participation. Certains voient dans cette annonce la concession de la place de LA envers Paris, alors que des sources américaines annonçaient il y a peu que le CIO avait d’ores-et-déjà choisi Paris pour accueillir les JO en 2024.

Un ultime vote en juillet pour décider de la double attribution

Désormais envisagée à l’unanimité par le comité exécutif du CIO, la décision sera adoptée ou rejetée lors d’une session extraordinaire de tous les membres du CIO à Lausanne les 11 et 12 juillet.

De son côté, au travers de la voix de Tony Estanguet, le comité de candidature de Paris 2024 a annoncé « prendre acte de cette décision », soutenant « le CIO dans sa réflexion sur une évolution des modalités d’attribution des Jeux, dans l’intérêt du mouvement olympique. »

Rendez-vous donc le 12 juillet pour le départ vers la dernière ligne droite de cette course à suspense.

 

Posté par Raphaël DUMONT le 15/06/2017

Laisser un commentaire

Captcha image