Le footballeur Raymond Kopa s’est éteint ce vendredi

03/03/2017

Le footballeur Raymond Kopa s’est éteint ce vendredi

L’annonce du décès de Raymond Kopa est parvenue ce vendredi matin, des suites d’une maladie qui l’avait contraint à être hospitalisé depuis dimanche dernier. Le footballeur légendaire s’est éteint à Angers, dans le Maine-et-Loire.

Les hommages parviennent du monde entier en son honneur, tant son talent est reconnu dans la footosphère. Après avoir commencé à jouer dans le club du Pas-de-Calais de Noeux les mines, le jeune joueur progresse et se fait remarquer par le club du SCO d’Angers après avoir atteint la deuxième place du podium du concours du jeune footballeur en 1949.

C’est deux ans plus tard que sa carrière bondit avec le club de Reims au sein duquel il joue de 1951 à 1956 et avec lequel il se propulse jusqu’en Coupe d’Europe où il s’inclinera en finale contre le club des merengue. Son talent est alors convoité par le Real de Madrid où il signe pour trois saisons pendant lesquelles les trophées pleuvent : 3 Coupes d’Europe, 2 titres de Champions d’Espagne, le Real brille alors partout.

Raymond Kopa est capitaine de l’équipe de France de nombreuses fois et emmène son équipe deux fois en Coupe du Monde en 1954 et 1958, quand la France finira troisième. L’année 1958 voit son sacre et il devient le premier footballeur français de l’Histoire à être nommé Ballon d’Or ainsi que meilleur joueur de la Coupe du Monde.

De très nombreux hommages

Ayant porté les couleurs de la France et celles d’un club espagnol, les hommages viennent de toute l’Europe pour saluer le talent et l’’homme. De Platini à Zidane, en passant par le Real de Madrid, les habitants de la ville d’Angers ou encore le président de la République Française, les honneurs pleuvent pour honorer Raymond Kopa.

François Hollande s’exprimait ainsi à son sujet ce matin : « Raymond Kopa fut le premier footballeur moderne, une forte personnalité, dont le talent a inspiré bien des jeunes de son époque et qui suscite toujours la curiosité émerveillée des générations suivantes. »

Posté par Raphaël DUMONT le 03/03/2017

Laisser un commentaire

Captcha image