L’entraîneur Bastiais Ciccolini justifie son comportement par des accusations

25/01/2017

L’entraîneur Bastiais Ciccolini justifie son comportement par des accusations

Pour expliquer son comportement et les insultes qu’il a proféré à l’encontre de l’attaquant international italien Mario Balotelli qui évolue au sein du club de Nice, à l‘issue du match qui opposait les deux équipes lors de la 21ème journée de Ligue 1, François Ciccolini s’est défendu en accusant le joueur Niçois de s’en être pris à sa mère en premier.

Nouveau rebondissement dans l’affaire des insultes entre Mario Balotelli et François Ciccolini pendant le match Bastia-Nice de vendredi 20 janvier : « c’est lui qui a commencé ! ». Bien sûr, c’est une vision un peu simpliste du problème, toutefois on ne peut s’empêcher de penser à une querelle très puérile qui aurait pris une ampleur trop grande et non méritée.

L’entraîneur du Sporting Club de Bastia a expliqué : « Si vous regardez les images, est-ce que c’est moi qui lui parle ou est-ce que c’est lui ? Il m’a parlé avant. S’il m’avait insulté, je n’aurais rien dit. Mais il ne faut pas insulter ma mère, qui a 80 ans et n’a pas fait le métier dont parle monsieur Balotelli. Je suis un éducateur. Je me suis emporté, c’est vrai. Mais ma mère à 80 ans et elle n’est pas loin de mourir. Donc laissez-la tranquille parce que ça peut prendre d’autres proportions. C’est pour ça que je me suis énervé. »

Des insultes racistes pourtant bien plus graves

Outre cette querelle plus légère, i n’en reste pas moins que los de cette rencontre, l’attaquant Niçois a été la cible d’insultes et cris racistes de la part de plusieurs supporters Bastiais. Ayant dénoncé ces agissements racistes dès le lendemain de la rencontre, les faits s’avèrent très graves et sont passibles d’être punis par la loi en France.

Ainsi, des mesures disciplinaires pourraient être prises suite à l’analyse des faits par la Ligue de Football Professionnelle dès aujourd’hui et vont viser à cibler et punir les comportements individuels des supporters mis en cause.

Ces comportements devraient également faire l’objet d’une plainte déposée par la Ligue Internationale contre le racisme.

 

Posté par Raphaël DUMONT le 25/01/2017

Laisser un commentaire

Captcha image