L’équipe d’Angers SCO est la première qualifiée pour la finale de Coupe de France

26/04/2017

L’équipe d’Angers SCO est la première qualifiée pour la finale de Coupe de France

Hier soir avait lieu le premier match des demi-finales de Coupe de France qui opposait les deux équipes d’Angers SCO à l’EAG Guingamp.

Avec une équipe défensivement très au point, notamment à domicile, les Angevins du SCO ont su bloquer les portes de la finale aux joueurs Guingampais, pourtant chevronnés et habiles en Coupe de France, qu’ils ont remportée à deux reprises en 2009 puis 2014.

Côté angevin, c’est la seconde fois que les joueurs fouleront la pelouse d’un stade de finale de Coupe de France, cette fois-ci à Saint-Denis ; alors que la première finale disputée par le Angers SCO il y a soixante ans, contre l’équipe de Toulouse, s’était soldée par une lourde défaite de six buts à trois.

Les autres incursions du SCO en Coupe de France ont toutes eu lieu après que leur entraîneur, Stéphane Moulin, ait repris l’équipe à partir de 2011. Ainsi, on les a vus en demi-finales de la compétition en 2011 puis en 2014 alors qu’ils s’étaient inclinés contre les sélections du PSG puis du Stade Rennais.

Les hauts-faits de la rencontre d’Angers SCO-EAG Guingamp

Hier, les angevins n’ont pas trouvé très rapidement leurs marques pour installer une pression offensive. Toutefois, leur défense très en place n’a pas non plus laissé passer l’attaque guingampaise.

Il a fallu attendre la 38ème minute de jeu pour voir une concrétisation angevine venir galvaniser le nouveau Stade Raymond Kopa, alors que les Scoïstes ont redoublé d’efforts durant le seconde mi-temps, poussant l’En Avant de Guingamp légèrement en dehors de la rencontre. On a compté plusieurs belles occasions d’Angers qui n’ont pas trouvé les filets du but breton.

Puis à la 88ème minute, un renversement de situation vient obscurcir le ciel angevin avec un penalty sifflé sur la capitaine angevin dont le bras aurait gêné une balle. Une parade d’Alexandre Letellier vient dévier la balle qui trouve un poteau et sauve le SCO d’une égalisation par Guingamp.

Avec trois minutes de temps additionnel et un moral en berne côté breton, les angevins en ont profité pour aller chercher la belle victoire en marquant un but à la 92ème minute de jeu.

Ce soir aura lieu le « gros » match de ces demi-finales entre le PSG et l’AS Monaco qui sortent tous deux leurs équipes B. On saura, à l’issue de cette rencontre, qui viendra affronter le Angers SCO sur la pelouse du Stade de France pour la finale, le samedi 27 mai 2017.

La liesse des supporters du SCO après la victiore de leur équipe :

Posté par Raphaël DUMONT le 26/04/2017

Laisser un commentaire

Captcha image