L’Olympique de Marseille voit rouge contre le Stade Rennais

11/09/2017

L’Olympique de Marseille voit rouge contre le Stade Rennais

Alors que l’Olympique de Marseille recevait hier soir le Stade Rennais, lors d’une rencontre qui aurait dû renverser la vapeur de la récente défaite contre Monaco 6 à 1 avant la trêve internationale, le club phocéen a de nouveau coulé en s’inclinant 3 buts à 1.

Entre désillusion, incompréhension des choix tactiques de l’entraîneur Rudi Garcia, mercato incomplet et doutes quant à l’OM Champions Project, la colère commence à gronder à Marseille, pour preuve les sifflets de l’Orange Vélodrome hier soir en fin de rencontre.

Des marseillais à côté de leur match

Hier soir, il n’a pas fallu plus de deux minutes au nouvel attaquant Rennais Wahbi Khazri pour trouver les filets marseillais, sur un magnifique geste du talon droit. Quelques huit minutes plus tard, des trous béants dans la défense marseillaise laissaient passer un second but de Rennes via une superbe frappe de 25 mètres de Bourigeaud.

Une telle entame de match s’est ensuite faite lourde dans les jambes des joueurs de Rudi Garcia, tout comme dans le cœur des supporters du Vélodrome. Et la fin de la première période s’en est ressentie, entre absence de combativité dans les duels, erreurs tactiques de la part de Garcia, et manque d’efforts de certains joueurs.

Ainsi, on a vu un Patrick Evra littéralement absent, toujours en retard, parfois même nonchalant en défense ; Dimitri Payet, revenu de blessure n’a pas brillé sur nombre d’actions ; alors que l’entraîneur Rudi Garcia a multiplié des choix de remplacement sujets à débats, comme en faisant sortir Sakai, remplacé par Bouna Sarr.

La deuxième période, malgré la harangue de Garcia ou les sifflets du Vél’, n’a pas vu l’OM revenir dans son match, si ce n’est pour venir sauver l’honneur sur un but de Sanson à la 87ème minute.

Marseille à la dixième place de Ligue1 à la 5ème journée

Sous la pression des résultats envisagés par l’OM Champions Project, à la clôture de la 5ème journée de Ligue 1, l’entraîneur Rudi Garcia, le président de l’OM Jacques-Henri Ayraud et consorts, ont commencé à être la cible de sifflets et accusations, à l’instar de la banderole déployée par les supporters marseillais en début de rencontre hier soir, qui scandait : « Finies les promesses mensongères et les explications douteuses, place aux résultats concrets ! »

On espère que l’Olympique de Marseille va rapidement remonter sur les rails de la confiance, sans quoi le projet Mc Court va sérieusement avoir du plomb dans l’aile.

Posté par Raphaël DUMONT le 11/09/2017

Laisser un commentaire

Captcha image