Marseille possède désormais un nouveau propriétaire qui n’a pas sa langue dans sa poche

20/10/2016

Marseille possède désormais un nouveau propriétaire qui n’a pas sa langue dans sa poche

Son nom est Frank McCourt et il résonne déjà comme la fin d’une période difficile sous l’égide de Margarita Louis-Dreyfus. Ses récentes premières déclarations portent haut la volonté de vouloir renverser la vapeur et mettre le cap vers des horizons de tête de classement, que ce soit à l’échelle nationale, tant qu’à celle européenne, à plus long terme. Penchons-nous sur cet homme d’affaires aux goûts prononcés pour le sport.

Un homme d’affaires ancien propriétaire d’un club de base-ball

Franck McCourt est un riche homme d’affaires, président du groupe McCourt Company, une entreprise dont l’activité principale est le montage de projets immobiliers. Bien qu’à la tête d’une entreprise florissante, l’homme est connu pour être devenu le propriétaire de l’équipe de base-ball des Dodgers de Los Angeles en 2004. Hélas, en 2012, après plusieurs saisons aux maigres performances, Franck McCourt, malgré un investissement global de 150 millions de dollars injecté pour le club, principalement dans les infrastructures du stade, doit s’en séparer après plusieurs scandales liés à des présomptions de détournements de fonds.

Parallèlement, Franck McCourt est propriétaire du Marathon de Los Angeles, il est très présent en termes de participations caritatives comme au travers de sa co-fondation ThinkCure qui œuvre à la recherche contre le cancer.  En outre, McCourt est co-propriétaire du Global Champions Tour, une rencontre internationale de jumping.

C’est en août 2016 que l’ancienne propriétaire du club phocéen – Margarita Louis Dreyfus a officialisée la vente du club à Franck McCourt, dont le montant global a été évalué à 45 millions d’euros.

Une ambition qui régale

Plein d’espoir et d’appétit pour que l’Olympique de Marseille retrouve sa gloire d’antan, Franck McCourt affiche sans détours son plan d’attaque à court, moyen et long terme. Il explique : « Mon but numéro un, c'est d'être dans le top 3 de la L1 tous les ans. Le but numéro 2 est de gagner le championnat plus souvent qu'on ne le perd. Le but numéro 3, c'est gagner la Ligue des Champions. « On doit y parvenir dans l'ordre. C'est un processus. 

Posté par Raphaël DUMONT le 20/10/2016

Laisser un commentaire

Captcha image