L’Athlétisme : la course des parieurs


Le pari effectué sur l’athlétisme reste encore faible chez la plupart des bookmakers. Pourtant l’ARJEL autorise une multitude de choix dans cette catégorie. Parier sur l’athlétisme semble difficile. Mais en analysant bien et en considérant les critères essentiels un parieur peut gagner une somme importante.  

7 choix de paris pour l’athlétisme

Parier sur le gagnant d’une compétition est le plus simple. Mais la catégorie performance et le record battu par un athlète lors d’une épreuve ou bien durant une saison semblent plus lucratifs. Les cotes deviennent plus élevées pour ce genre de mise. Proposer les 3 premières places de podium ou le classement des athlètes à l’issue d’une épreuve se retrouvent également dans le choix de pari. Enfin, parier sur le pays affichant le plus grand nombre de finaliste ou de médaille est aussi possible.

Athlétisme : plusieurs compétitions au choix

Selon l’autorisation de l’ARJEL, on compte 17 types de rencontres regroupant divers championnats notamment en France, en Europe et même des championnats du monde. La liste suivante présente les genres de compétitions destinées aux paris sur l’athlétisme.  

  • Championnats de France: cross-country, Elite d’athlétisme, Elite en salle d’athlétisme
  • Championnats d’Europe: athlétisme, cross-country, en salle, par équipe
  • Championnats du monde: cross-country, athlétisme, en salle
  • Autres épreuves : courses sur route à label IAAF, circuit Diamonds League, circuit IAAF des meetings en salle, circuit professionnel LNA
  • Decanation
  • Meeting de Paris-Bercy
  • Jeux Olympiques : courses de fond et demi-fond, les sauts, les épreuves de lancer, diverses courses de relais et de haies…

Conseils et astuces pour mieux miser

 Vu la multitude de pari sur l’athlétisme, il vaut mieux choisir quelques disciplines seulement pour bien les maitriser. Afin de conforter nos choix il faudrait effectuer des analyses se basant sur les saisons précédentes, les résultats d’un athlète sur ses 3 dernières courses, les blessures qu’il a subi. On peut trouver ces informations sur les sites officiels des compétitions comme l’IAAF ou en suivant les actualités sportives. La plupart des athlètes de l’IAAF sont des élites au niveau international. Ils ont plus de chance de gagner que les outsiders dans ce genre de compétition. Toutefois il faut se méfier des amateurs et miser sur plus d’athlètes pour assurer un gain.

Il est plus sûr de parier sur les athlètes dominants de chaque discipline à l’exemple d’Usain Bolt ou d’Yelena Isinbayeva. Sauf blessure ou maladie, les favoris présentent toujours des hautes probabilités de victoire en athlétisme.

Pour les courses de demi-fond les parieurs experts choisissent de miser sur les athlètes de la dernière série. Ils sont plus conscients des records de temps à rattraper pour accéder à la demi-finale puis à la finale. Ce genre de critère opère surtout pour les paris en face à face.

Enfin, on peut aussi considérer l’avis des bookmakers en ligne concernant les cotes de chaque athlète et profiter des bonus qu’ils offrent. Les favoris selon eux, présentent souvent des cotes basses. L’essentiel dans un pari sur l’athlétisme est donc de bien analyser les évènements marquants pour chaque athlète

Passons maintenant à un autre style de course, mais cette fois-ci c'est avce un guidon et des pédales que ça se passe. Pour savoir comment parier sur le cyclisme, il vous suffit de cliquer sur le lien précédent ! Où si vous préférez la version aquatique, lisez notre article sur la Natation.

> Accéder directement aux autres sports