Pari handicap asiatique : très apprécié


En quoi consiste le pari à handicap asiatique ?

Tout d’abord, le pari à handicap asiatique est un type de pari très apprécié par un bon nombre de parieurs sur les sites de paris en ligne. Le principe global est vraiment le même que celui des paris à handicaps classique. C’est-à-dire que l’on ajoute ou enlève un nombre de points ou de buts bien spécifiques à l’une des deux équipes du match sur lequel on pari. Voilà en ce qui concerne le principe général partagé par ces deux types de pari. Sauf que pour le pari à handicap asiatique, le handicap peut alors contenir des quarts de but ou de points. Cela parait assez étrange au départ mais vous allez vite comprendre l’intérêt.

Explication de cette spécificité du pari à handicap asiatique

Commençons par les handicaps négatifs, qui concernent donc le favori. Celui pour lequel en enlève un nombre de buts ou de points car il est trop supérieur à son adversaire sur le papier. Un handicap zéro permet d’être remboursé s’il y a match nul. Un handicap de moins 0.5 signifie une victoire sèche d’une équipe, qui correspond au 1 ou 2 en football notamment. Un handicap de moins 0.25 signifie que vous allez miser la moitié de votre mise sur le handicap zéro et l’autre moitié sur le handicap moins 0.5 vous l’aurez deviné. Cela se réalise de manière automatique.

On continue alors à expliquer les différents handicaps. Le handicap moins 0.75 signifie que vous miserez la moitié sur le handicap moins 0.5 et l’autre moitié sur le handicap moins 1. Et le principe est exactement le même pour moins 1, moins 1.25, moins 1.5, moins 1.75 et ainsi de suite.
A contrario, on retrouve les handicaps positifs pour les équipes supposées plus faibles. Donc un handicap de plus 0.5, l’équipe gagne ou fait match nul, ce qui correspond à la double chance. Selon le même fonctionnement que pour les handicaps négatifs, si vous optez pour le handicap de plus 0.25, alors vous mettez la moitié de la mise sur le handicap 0 et la seconde partie sur le handicap plus 0.5. Un autre exemple, pour le handicap de plus 0.75, la moitié de votre mise sera pour le handicap plus 0.5 et la deuxième moitié pour le handicap plus 1.

Une petite astuce pour ces paris à handicap asiatique

L’astuce consiste à faciliter votre choix entre le handicap moins 0.5 ou la victoire sèche qui n’est pas forcément évident car vous pouvez vous dire qu’à la base, il s’agit du même pari. Simplement parfois, les bookmakers offrent les deux types de pari à des cotes légèrement différentes. Retenez que ce sont bel et bien les mêmes paris, donc vous devez sélectionner celui qui offre la meilleure cote des deux. Et l’astuce fonctionne aussi bien sur le handicap plus 0.5 qui est le même pari que la double chance.

Au final, on constate donc quelques différences entre le pari à handicap asiatique et le pari à handicap classique. Pour découvrir d'autres types de paris comme le Spread Betting, suivez-nous !